Pourquoi préférer une approche native  aux applications codées en html ?

Pourquoi préférer une approche native aux applications codées en html ?

Bloggeurs et développeurs n’ont cessé de débattre de cette question, laquelle est toujours d’actualité. Alors, natif ou web : quelle stratégie adopter pour son application mobile ? Une application html5 est hébergée sur Internet et s’opère dans un navigateur mobile alors qu’une application native est créée spécifiquement pour les appareils Apple ou pour l’OS Android.
A notre tour d’analyser ce bras de fer le plus objectivement possible pour vous aider à faire votre choix !

Le natif bat le html5 confronté à plusieurs défis
“Rapidité”, “facilité de navigation”... Voilà ce que vous diront des amoureux d’applications natives. En effet, le natif gagne en terme de performance et d’expérience utilisateur : la vitesse de chargement est nettement plus grande, et des fonctionnalités telles que VR, NFC… ne sont pas disponibles en html.
De plus, les applications natives sont préférables en terme de monétisation étant donné qu’il est plus facile de toucher un public large à travers l’App Store et Google Play. Et d’un point de vue sécuritaire, le natif a encore une longueur d’avance.

Ce qui en revanche reste en faveur de l’html : l’avantage d’opérer à travers tous les opérateurs mobiles, et les coûts en développement moins importants que pour le natif. Il est aussi plus facile de trouver des développeurs html plutôt que des experts Objective-C qui coûtent plus cher. Ajoutons à cela le fait que l’html5 apporte une expérience régulièrement mise à jour ce qui permet de régler les éventuels problèmes rencontrés.

Tout porte à croire que le natif est le grand gagnant de ce combat ! De plus, l’intérêt pour l’html5 décroît au profit du natif, ce qui renforce la supériorité de ce dernier. Néanmoins, le choix de chaque éditeur se fera en fonction de son contenu, de ses besoins, de ses ressources et de sa stratégie de monétisation. Pour avoir davantage d’information sur les différences entre les fonctionnalités, consultez le tableau comparatif dans cet article (http://blog.conduit.com/mobile/2013/07/31/the-future-of-mobile-html5-vs-native-apps/).

Facebook, LinkedIn et Twitter optent pour le natif. Et vous ?
En 2012, Facebook abandonne la formule de l’app web et s’oriente vers le natif pour l’iPhone et l’iPad. Pourquoi ? Lorsque Facebook met le cap sur le natif, son objectif est avant tout d’améliorer sa rapidité. Quelles sont donc les avantages de cette version native ? La vitesse d’ouverture est plus grande, le défilement des dernières actualités est plus fluide, et les photos se chargent plus vite.
LinkedIn a aussi pris le chemin du natif mais l’entreprise a précisé que cette décision n’était pas liée à des problématiques de performance. Trois raisons à cela : la première est l’augmentation du nombre d’utilisateurs engendrant une saturation de la mémoire, la deuxième est la volonté de proposer des animations graphiques plus fluides. Et enfin la troisième est que plus d’outils sont développés pour le natif par rapport au html5.

En ce qui concerne Twitter, ce dernier n’a jamais opté pour une autre stratégie que le natif.

Vous savez tout, alors n’hésitez pas : choisissez le natif et lancez-vous avec TapPublisher.

Fred

0 commentaire

Pour ajouter un commentaire veuillez vous Identifier, ou vous Inscrire