Le sandwich jambon-beurre fait de la résistance

Le sandwich jambon-beurre fait de la résistance

L’année dernière en France, 2,35 milliards de sandwichs ont été consommés, ce qui représente une augmentation de 4 % par rapport à 2015. Le marché du sandwich a vu tripler son chiffre d’affaire en 15 ans pour atteindre 8,25 milliards d’euros en 2017, ceci en partie dû au fait de la hausse des prix (environ 2% par an). En dépit de ce que l’on pourrait imaginer, le jambon-beurre est encore le sandwich le plus consommé (51% au cours de l’année dernière).


#1- Histoire d’une tradition

C’est en 1762 qu’un certain Lord John Montagu, 4ème comte de Sandwich, qui passionné de jeu ne voulais pas quitter ses parties de cartes. C’est alors qu’il demanda à son maître d’hôtel une collation. Il plaça donc un morceau de viande froide ainsi que du fromage entre deux tranches de pain, permettant ainsi au Lord de continuer sa partie. Plus tard dans l'histoire, l’encas pris le nom du célèbre comte.
Profitant de la notoriété de leur ancêtres, les descendants de Lord John Montagu ont créé une chaîne de sandwicheries bien nommée “The Earl of Sandwich” (le Comte de Sandwich).


#2 - La consommation actuelle

Le sandwich classique n’est plus le repas phare qu’il était, le consommateur ayant le choix entre les nombreux fast foods, snacks, petits commerces et restaurants proposant des plats à emporter.

Les repas les plus appréciés par les Français sont les sandwichs, suivi des burgers, des pizzas et des sushis.

Aujourd’hui la tendance burger prend de plus en plus d’importance. À titre comparatif, en 2015, les ventes de sandwichs jambon-beurre ont atteint 1,23 milliard, devançant les burgers ( 1,19 milliard ) et les pizzas. Notons que la France est ainsi le premier consommateur de burgers (près de 18 par an et par habitant) et de pizzas en Europe, faisant de nous les plus gros consommateurs européens.
Quant aux sushis, plats qui étaient très en vogue il y a quelques années, ils sont aujourd’hui freinés par divers facteurs tels que le prix, mais aussi la qualité en baisse constante.


#3 - Les évolutions du sandwich

Pour faire face à ces menaces, il a fallu diversifier les offres de sandwich afin de réussir à fidéliser les Français. Pour cela, on a pu voir de nombreux sandwichs plus élaborés les un que les autres, tant au niveau des pains que de la garniture. Le but était de diversifier l’offre au maximum afin de répondre aux besoins de plus d’individus. On a aussi pu voir une tendance à la montée en gamme des sandwichs. Les sandwichs peuvent désormais être des repas de qualité.


#4 - Les différents types de sandwich

Aujourd'hui présent tant dans les supermarchés que dans les boulangeries, il y a des sandwichs pour tout type de clientèle et tout budget. On trouve maintenant des sandwichs dans trois endroits différents, les grandes surfaces, les chaînes de sandwicherie, et dans les boulangeries.

Le sandwich industriel

Garniture plus importante, pain encore plus moelleux ou croustillant, réduction des quantités de sel et de matières grasses, les sandwichs en grande surface s’adaptent de plus en plus aux attentes des consommateurs en étant toujours à prix très bas. Malgré une rude concurrence sur ce secteur Sodebo, leader français du marché du snacking industriel (11,1% des parts du marché en valeur) a su se faire une place.
Le prix moyen pour avoir un sandwich en grande surface est de 2,05 €.


Le sandwich des chaînes de sandwicherie

La brioche doré, Paul, La Mie Câline, Subway, La Croissanterie, il y a aujourd’hui une multitude de chaînes présentes en France, avec par exemple 27 points de vente pour la Brioche Doré et près de 220 pour l’enseigne vendéenne La Mie Câline. Si les chaînes ne cesse de se développer c’est aussi grâce à la forte croissance de ce secteur. Le prix moyen du sandwich est de 2,93 €.


Le sandwich des boulangers

Le meilleur endroit où trouver un sandwich est bien évidemment la boulangerie traditionnelle. Les sandwichs, toujours fait maison et préparé avec du pain frais et des produits sont de bien meilleure qualité que les sandwichs industriels et que ceux des chaînes de sandwich. De plus, il est souvent possible de demander plus ou moins de beurre, par exemple, et ainsi avoir un repas le plus sain et le plus près de ce que l’on désire.


L’indice “jambon-beurre” (inspiré de l’indice Big Mac) nous permet de voir les différence de prix dans toute la France, et ainsi de mieux comprendre comment son prix a pu augmenter de 2,97 % (en moyenne) en France.

Fred

0 commentaire

Pour ajouter un commentaire veuillez vous Identifier, ou vous Inscrire